Les mauvaises herbes : désherber en passant par un jardinier

Le désherbage est considéré comme l’une des tâches les plus pénibles et rébarbatives du jardinage. C’est typiquement le genre de travail que vous pouvez confier à votre jardinier à domicile. Découvrez comment mettre en place des solutions.

Le désherbage, une tâche régulière essentielle

Au jardin, les mauvaises herbes profitent du traitement de faveur accordé à vos plantations (terre aérée, engrais,…) pour se développer. C’est pour cela que le désherbage doit commencer dès la reprise de la végétation.

Et il vaut mieux le faire régulièrement toutes les semaines ou tous les quinze jours pour moins peiner. Un jardinier à domicile pourra amplement vous aider.  Établissez avec lui au préalable la durée de travail pour cette tâche.

Les différentes solutions pour désherber

La première action de désherbage qui vient à l’esprit est le désherbage manuel : il s’agit d’arracher à la main ou à l’aide d’outils les mauvaises herbes. Cette action est indispensable pour retirer les mauvaises herbes déjà présentes.

En parallèle avec le désherbage manuel, vous pouvez mettre en place avec votre jardinier des solutions de prévention pour limiter au maximum le développement des mauvaises herbes. Vous pouvez faire mettre du paillis ou planter des plantes couvres-sols sur la terre nue pour empêcher les mauvaises herbes de s’y développer.

Il reste la solution du désherbant, mais il est préférable de l’employer en dernier recourt. Ce produit est dangereux pour toutes les plantes, et tous les êtres vivants du jardin. De plus, pour des raisons de sécurité, un jardinier à domicile ne pourra pas toujours manipuler des produits trop dangereux pour sa propre santé.